Historique du Salon des Beaux Arts de Chevry-Cossigny

 

A mon arrivée à Chevry-Cossigny en 1991, j’avais remarqué que le secteur culturel était déjà très dynamique : la bibliothèque, la musique, la danse et le théâtre. Malgré tout, les Arts Plastiques étaient peu présents dans les manifestations culturelles.

Dès que j’eus la charge de l’animation de l’atelier d’Arts Plastiques, mon ambition a été alors de l’ouvrir à tous ceux qui souhaitaient mener une pratique artistique : dessin, peinture, sculpture, photographie… Dès lors, mon objectif était d’organiser une exposition annuelle des productions de tous ceux qui avaient une pratique artistique dans le champ des Beaux-Arts (dessin, peinture, sculpture, photographie…), qu’ils fréquentent ou non l’atelier d’Arts Plastiques ; la condition était qu’ils habitent notre commune.

Les créateurs se faisant prier, par pudeur ou par modestie, n’osaient adhérer à mon projet. De mon côté, sentant qu’il y avait là, un vide à combler, j’entrepris la mise en place d’une exposition annuelle où participeraient  en priorité les membres de mon atelier adultes au nombre d’une dizaine personnes.

C’est en 1994 que je déposai à la mairie le texte de mon premier projet. A cette époque j’avais intitulé l’exposition « le Salon Charles Pathé ».  N’ayant pas eu de réponse, en 1995, j’eus une réunion informelle avec les participants adultes de mon atelier. Au terme de cette concertation, l’idée de l’exposition annuelle fit l’unanimité. Nathalie Lopès, membre très active de l’atelier, proposa qu’on nomme l’exposition « Le Salon des Beaux-arts ». Je repris mon règlement intérieur de l’année précédente en y inscrivant la nouvelle appellation.

L’objectif principal du salon était de fédérer tous les plasticiens du village autour d’un projet commun : une exposition annuelle où chacun pourra montrer sa production  et échanger avec le public. Le salon fut dès le départ ouvert aux autres communes du département et même au-delà.

Placé sous l’égide de l’Association Culturelle et Artistique de Chevry-Cossigny (l’ACACC), le 1er Salon des Beaux-Arts regroupa une vingtaine de participants dont les deux tiers étaient issus de notre commune. Ce fut une belle exposition de l’avis des participants. Un article dans la République de Seine et Marne couronna le succès de notre jeune salon.

En 2016 le salon fêtera ses vingt ans d’existence. Souhaitons qu’il dure encore longtemps.

Kra N’GUESSAN